viagracialis 20 mgviagra pharmacycheap levitra

Monaco at UN

viagrabuy cialisviagra saleslevitra online

English   

Discours

"Examen des plans et programmes d'action des Nations Unies concernant la situation de groupes sociaux" 45ème session de la Commission du développement social

13 février 2007

Monsieur le Président,

Le phénomène du vieillissement de la population observé partout dans le monde est un signe de progrès social car il traduit l'amélioration des conditions de vie. C'est aussi une préoccupation majeure de nature différente selon les régions concernées comme le souligne le rapport du Secrétaire général relatant les principaux faits nouveaux survenus dans le domaine du vieillissement depuis la tenue de la deuxième Assemblée mondiale.

La promotion et la protection des droits de l'homme et des libertés fondamentales sont essentielles à la création d'une société pour tous les âges. Cela veut dire que les Gouvernements sont amenés à établir des systèmes de protection sociale adéquats qui garantissent, avant tout, la dignité et le bien-être des personnes âgées.

Ma délégation est intervenue lors de la précédente session afin de mettre en exergue les actions menées par le Gouvernement Princier dans sa politique en faveur des personnes âgées en offrant une réponse humaine, sanitaire et financière dans le respect des principales caractéristiques du Plan international d'action de Madrid, à savoir la mise en oeuvre de la méthode participative et le principe conceptuel d'aller « de la base au sommet » en apportant à chacun des groupes d'âges concernés, des services appropriés.

De l'organisation d'activités offertes aux retraités domiciliés à Monaco tels des voyages ou des manifestations et animations ponctuelles, à la mise en place de prestations favorisant le maintien des personnes âgées à domicile comme la téléalarme, la distribution de repas à domicile, les aides au foyer ou encore les auxiliaires de vie, les autorités monégasques s'engagent dans la voie de l'autonomisation des personnes âgées.

Monsieur le Président,

La réalisation majeure de ces dernières années fut louverture, en septembre dernier, du Centre de coordination gérontologique de Monaco. En effet, depuis le 1er janvier 2007, toute personne âgée, en perte dautonomie, résident à Monaco ou en résidence aménagée, est à même de demander un dossier de prise en charge auprès du Centre. D'ici la fin de lannée, on évalue à 500 le nombre de dossiers qui pourraient ainsi être pris en compte avec un budget provisoire de 1.5 millions d'Euros alloué pour cette prestation d'autonomie.

Les missions du Centre sont principalement axées autour du réseau de soins mais aussi sur la mise en place d'une structure d'accueil et d'informations à légard des personnes âgées et de leur famille portant sur tous les aspects de la vie quotidienne ainsi que sur lélaboration de plans d'actions de santé publique.

Dans cette perspective, le Gouvernement Princier ne peut qu'apporter son soutien aux recommandations formulées au sein du rapport et en particulier, aux mesures visant à intégrer la question des personnes âgées dans toutes leurs politiques de développement. La question de la féminisation du vieillissement notamment dans de nombreux pays en développement retient l'attention de notre Gouvernement qui s'emploie, dans le cadre de sa politique de coopération internationale, à autonomiser les femmes en leur offrant l'opportunité de travailler grâce à des opérations de micro-financement.

Je vous remercie de votre attention.