English   

Discours

Intervention de la délégation monégasque sur le sport en faveur du développement

3 novembre 2006

Madame le Président,

Permettez-moi en premier lieu de remercier le Secrétaire général pour son rapport dans lequel il a présenté le Plan d'action des Nations Unies sur le sport au service du développement et de la paix, que nous adopterons en fin de séance, et de féliciter les membres du Bureau du sport au service du développement et de la paix pour le travail accompli et, en particulier, pour le succès rencontré par le premier Sommet des jeunes leaders qui vient de s'achever à New York.

Toute initiative visant à faciliter la mise en oeuvre des Objectifs du Millénaire pour le développement doit être saisie. Le sport, en tant que vecteur du développement et de la paix transcende les générations, les cultures et les croyances.

Sous limpulsion de ses Princes et en particulier de S.A.S. le Prince Albert II, membre du Comité international olympique et sportif accompli qui a participé à cinq olympiades, la Principauté de Monaco sest toujours attachée à promouvoir le sport en tant qu'instrument de paix, par exemple pour linstauration de la trêve olympique.

Elle accueille donc avec grande satisfaction la reconnaissance à sa juste valeur du rôle de l'éducation physique et du sport dans la dissémination des valeurs essentielles que sont la solidarité, la tolérance, la culture de paix, l'égalité des sexes, la reconnaissance des besoins particuliers des handicapés ou le dialogue interculturel.

Ces valeurs figurent dans la Charte de l'Organisation. Le sport, comme la culture, est un moyen extraordinaire de faire communiquer les êtres humains. Nous estimons que le sport est lun des éléments indispensables à une véritable alliance des civilisations.

L'implication de champions mondialement reconnus et admirés est un atout exceptionnel car ils peuvent, mieux que quiconque, véhiculer à légard de la jeunesse, les idéaux des Nations Unies et promouvoir les Objectifs du Millénaire pour le développement.

La Principauté de Monaco s'enorgueillit d'organiser des manifestations sportives de renom. A l'occasion de certaines de ces compétitions, les athlètes présents participent à des épreuves au bénéfice d'ONG locales qui oeuvrent dans le domaine du développement.

A l'initiative de la Jeune Chambre économique monégasque, une course-relais d'une semaine est organisée depuis plusieurs années. A l'occasion de cette course intitulée « No finish line », la promotion des droits de l'enfant reçoit le soutien de plusieurs générations de participants.

Adultes et enfants s'unissent dans l'effort pour la défense d'une cause juste tout en accomplissant une activité saine. Dans le cadre de la préparation de cette course, les enfants et leurs enseignants sont aussi amenés à réfléchir à la motivation qui la soutient au-delà de leur environnement familier.

Chaque année, la Principauté organise la Journée « Special Olympics Monaco » durant laquelle cinquante deux athlètes handicapés appartenant à huit équipes européennes suscitent l'admiration. En octobre 2007, la délégation monégasque de « Special Olympics » participera aux Jeux Olympiques Spéciaux, à Shangaï, en Chine.

Monaco accueillera également en 2007 les Jeux des Petits Etats d'Europe. Il s'agit d'une manifestation sportive créée en 1984 qui reçoit tous les deux ans les athlètes de huit petits Etats d'Europe dans le meilleur esprit sportif. Nous espérons que cet évènement qui bénéficie du patronage du Comité international olympique permettra de mettre en évidence le rôle du sport au service de la paix et du développement.