viagracialis 20 mgviagra pharmacycheap levitra

Monaco at UN

viagrabuy cialisviagra saleslevitra online

English   

Discours

Intervention de la délégation monégasque en Sixième Commission de l'Assemblée générale sur le Point 78 intulé "Programme d'assistance des Nations Unies aux fins de l'enseignement, de l'étude, de la diffusion, et d'une compréhension plus large du droit international"

Intervention de: Mme Valérie Bruell-Melchior

22 octobre 2010

Madame la Présidente,

Le Rapport du Secrétaire général met en exergue le très important travail accompli par la Division de la codification, véritable cheville ouvrière de l'exécution du Programme d'assistance des Nations Unies aux fins de l'étude, de l'enseignement, de la diffusion et d'une compréhension plus large du droit international.

Aussi, ma Délégation souhaite remercier la Division pour son travail exemplaire et sa persévérance sans lesquels les objectifs fixés par l'Assemblée générale pour le Programme d'assistance ne pourraient être atteints.

Permettez-moi de souligner combien la présentation faite hier lors de la séance informelle de la Commission par la Secrétaire du Comité consultatif pour le Programme d'assistance était importante pour nos délégations et nous la remercions pour son dévouement sans faille au service du droit international.

En effet, il est essentiel de souligner que par la décision prise d'utiliser les innovations technologiques disponibles, la Division de la codification a été en mesure de créer son propre programme informatique d'édition et, ce, sans ressources supplémentaires, afin d'assurer la publication en temps opportun des publications juridiques, dont l'Annuaire juridique 2009.

A cet égard, il conviendra que nous nous assurions de la juste affectation des ressources au sein du budget de l'Organisation afin que la Division dispose des moyens qui lui reviennent pour remplir sa mission.

Madame la Présidente,

Alors que nous achevons la troisième semaine de nos travaux, nos débats ont à nouveau souligné le rôle central de l'état de droit aux niveaux national et international.

Dans ce contexte, le Programme d'assistance des Nations Unies doit pouvoir non seulement poursuivre la mission qui lui a été confiée en 1965 mais doit se voir octroyer les moyens adéquats pour faire face à des besoins croissants.

Le Rapport du Secrétaire général nous indique que pour 2010, 231 demandes en provenance de 59 pays ont été reçues et que 19 boursiers ont pu bénéficier du Programme de perfectionnement en droit international. Si ce chiffre paraît faible, le Rapport souligne également que c'est grâce aux économies de gestion réalisées par la prise en charge directe du Programme de bourses par la Division de la codification, que 50% de bourses supplémentaires ont pu être octroyées par rapport à l'année précédente, 12 bourses en 2009.

Par ailleurs, ma délégation note avec intérêt l'organisation de cours régionaux de droit international qui vont se tenir à Seoul en novembre de cette année et à Addis Abeba en février 2011.

Madame la Présidente,

La création de la Médiathèque de droit international, justement qualifiée de « centre virtuel de formation et de recherche » et son succès grandissant doivent également être salués. Comme le mentionne le Rapport du Secrétaire général, la série des conférences et les archives historiques constituent « une ressource pédagogique exceptionnelle pour la promotion d'une meilleure compréhension du rôle de l'Organisation dans le développement progressif et la codification du droit international ».

Les extraits numérisés d'archives que nous avons eu le privilège de découvrir hier nous confortent dans la nécessité d'accroitre l'enseignement, l'étude, la diffusion et la compréhension du droit international en tant que fondement essentiel des succès de l'Organisation.